Déjà plus de 200 personnes inscrites à la Journée de l’Intuition du 25 mars 2017...Réservez votre place

Véritable science de l’intuition, le Remote viewing (RV) a pour objectif de décrire une cible de toute nature (lieu, événement, personne…) en utilisant conjointement son intuition et son raisonnement.
Les informations sont perçues de manière instantanée, à distance de la cible et en ignorant tout du résultat à obtenir.

Le RV est né dans les années 70 aux Etats Unis sur la base de recherches menées dans le secteur civil par les chercheurs I. Swann, H. puthoff et R.Targ. Des travaux ont également été financés par le gouvernement américain (au sein de la CIA et DIA) durant 20 ans.
Les techniques s’inscrivant dans la discipline du RV enseignent rapidement et facilement à comprendre et développer son intuition. Elles ont pour point commun entre autres d’apprendre à trier les informations selon leur nature : intuitions, émotions, opinions, constructions mentales. Il s’agit principalement du CRV (méthode pas à pas) et du NRV (méthode libre).

Le RV est reconnu comme étant la discipline la plus optimale pour comprendre et développer ses capacités intuitives. En effet celui-ci offre un cadre scientifique (appelé protocole) permettant de pratiquer son intuition de manière objective et donc valide. Pour se faire il convient de travailler en respectant trois étapes spécifiques et indispensables .

La problématique posée doit être définie avec précision

Pour atteindre nos objectifs, il faut une idée très précise de là où nous voulons aller.
En RV, il est essentiel de déterminer avec clarté et sans ambigüité ce que l‘on cherche à savoir, quel type d’informations on cherche à obtenir, dans quel but, à quelle période etc. En effet plus la question sera ciblée et plus la réponse de l’intuitif le sera aussi puisque l’intuition répond en fonction de ce qu’on lui demande.
Cette définition de la cible est faite conjointement par une personne appelée cibleur et par le commanditaire du projet de consultation (le client).

Travailler en aveugle

De manière générale, il convient de réduire au minimum les informations données à l’intuitif pour s’assurer que ses descriptions sont véritablement issues de son intuition. Etre en aveugle c’est ne pas savoir ce sur quoi on travaille : « moins on en sait mieux c’est ».
L’intuitif ne connait donc ni le ciblage effectué, ni le client ni le domaine concerné. On évite ainsi de nourrir l’intellect qui analyse en permanence toutes les informations reçues et parasite ainsi le processus intuitif. De même, si l’intuitif est assisté par une personne lui posant des questions (le moniteur), cela implique que ce dernier adopte une stricte neutralité verbale ou non verbale (réactions visibles dans l’attitude, la gestuelle, les émotions) afin de ne pas influencer ou donner des indices à l’intuitif. Malgré l’apparente difficulté de l’exercice, il est en fait beaucoup plus facile d’écouter son intuition dans ces conditions !

Une analyse objective

Le troisième point du protocole consiste à analyser les informations obtenues et les trier afin de comprendre ce que l’intuitif a produit. Il est important ici de ne pas perdre de vue le ciblage effectué et de traiter les informations en conséquence.
L’analyste est formé à reconnaître les différents processus mentaux et filtres par lesquels passent l’intuitif afin de mettre de côté toutes les informations non intuitives. Il favorise ainsi une analyse objective. De même il est préférable qu’une autre personne que l’intuitif fasse le travail d’analyse. En effet, comment trier de manière optimale les informations, si l’on ne sait pas à quoi elles doivent répondre ?

Aujourd’hui, Le Remote Viewing est internationalement répandu.
L’équipe d’IRIS est la seule en France à enseigner le Remote Viewing (dite « méthode pas à pas ») au travers de ses formations Développez votre intuition.

Simple Share Buttons