The viewer and I

L’artiste Vincent Ceraudo a été primé à l’exposition Art-o-rama organisée à Marseille. Son sujet : une expérience de remote viewing réalisée par Alexis Champion, le directeur d’IRIS Intuition, et Alexis Tournier, formateur dans cette même société.

« C’est lorsque j’ai claqué la porte du studio que j’ai décidé d’aller sur les deux sites de l’Observatoire de Paris, Meudon et Nançay » se souvient Vincent Ceraudo. Il laisse derrière lui, dans son studio, Alexis Champion le matin, Alexis Tournier l’après-midi, tous deux filmés en train de se livrer à une session de remote viewing : ils décrivent le lieu dans lequel se rend l’artiste, pendant que celui-ci déambule sur les sites de l’observatoire, caméra au poing. Eux-mêmes ignorent où il est. C’est l’une des caractéristiques des sessions de remote viewing : le travail se fait en aveugle.

La description passe par une série d’adjectifs, – « vert », « au goût métallique », « naturel » etc… – et par des dessins. Ces derniers surprennent Vincent Ceraudo : « Je filme l’observatoire, et ils dessinent un dôme. Les formes qu’ils convoquent sont les mêmes que celles que je vois. C’est tellement hallucinant que c’en serait presque drôle. » Au montage, il intercale des vues des viewers – ainsi qu’on appelle les pratiquants du remote viewing -, et des plans qu’il a filmés sur les sites de l’observatoire. Cela donne deux vidéos de 10 minutes présentées sur un écran recto verso au spectateur, tandis que le son lui arrive en douche sonore. L’artiste est attentif à montrer la concentration d’Alexis Tournier et Alexis Champion en train de rechercher intuitivement l’information. « Il y a toute une gestuelle. A la fin des vidéos, ils sont hyper concentrés, ils transpirent. Toute leur mécanique de travail est très poétique. Avec leur gymnastique de l’intuition si développée, ils ont eux-aussi un côté artiste.« 

Le montage vidéo de Vincent Ceraudo est à la fois un document sur la pratique du remote viewing et un portrait des viewers. « Ils font leur travail et j’essaie de le magnifier » souligne l’artiste. Il s’agit d’immerger le spectateur dans l’expérience, tout comme les viewers, avec leur description de plus en plus précise, immerge celui qui les observe dans un tableau s’esquissant à mesure du travail intuitif. Les descriptions d’Alexis Champion et Alexis Tournier sont « extrêmement similaires ». La manière dont les informations sont captées et retransmises intéresse l’artiste. L’œuvre plaît. A l’exposition Art-O-Rama, salon international d’art contemporain à Marseille, The distance between the viewer and I remporte le premier prix d’un concours entre quatre jeunes artistes, une récompense attribuée par des galeristes.

Ce sont des recherches sur la transmission de pensées qui ont amené Vincent Ceraudo à s’intéresser au remote viewing. D’emblée, cette pratique a éveillé sa curiosité. « Je n’essaie pas de dire si c’est vrai ou si c’est faux, mais de comprendre comment ça fonctionne. Mon point de départ, c’est d’explorer les états modifiés de conscience, de voir comment ils peuvent changer la perception des choses, et de jouer avec cette ambiguïté«  explique-t-il. Il recherche les accidents, les moments de surprise où le voile de la réalité ordinaire se déchire, nous amenant à un mode de perception différent – phénomènes prémonitoires, synchronicités, impressions de déjà vu… Pour lui, « les moments de doute sur ce qu’on appelle communément la réalité objective sont aussi des moments qui permettent de libérer l’imagination. »

Extraits vidéos de « The distance between the viewer dans I » :

Voici deux extraits de l’oeuvre de Vincent Ceraudo. Les vidéos d’origine font plus de 10mn, et les sessions elles-mêmes durent environ 1h30 pour chacun des sites.

Informations :
The distance between the viewer and I
Réalisateur : Vincent Ceraudo
Cadreur studio : Arnaud Dezoteux
Publiés sous autorisation SHOW-ROOM ART_O_RAMA 2014
Remote viewers (intuitifs) : Alexis Champion et Alexis Tournier
Sites explorés intuitivement : Observatoires astronomiques de Meudon et de Nançay


Pour aller + loin :

Vincent Ceraudo sur le site ART-O-RAMA : http://art-o-rama.fr/fr/183/artists/289/vincent-ceraudo
Site de Vincent Ceraudo : http://www.vincentceraudo.com/index.php?/contacts/text/


Bio express

Né en 1986, Vincent Ceraudo vit et travaille à Paris. Il a étudié à la HGB Leipzig 2011 en Allemagne ainsi qu’à la Villa Arson à Nice ou il a été diplômé en 2012. Il a exposé dernièrement lors de la foire internationale d’art contemporain Art-O-Rama à Marseille, au Musée d’art contemporain de Genova, au 58ième salon de Montrouge, dans la galerie carrée et dans le centre d’art de la Villa Arson. Lauréat du prix du show-room Art-O-Rama, il sera l’artiste invité de la foire en Août 2015.


Laisser un commentaire

Simple Share Buttons