Nous serons 500 personnes à la Journée de l’Intuition du 25 mars 2017 ! Il reste quelques places pour les ateliers du 26 mars... Réservez votre place

Formation « Développez votre intuition, Niveau 2 » – Retour sur la formation d’avril

L’objectif de ce niveau 2 est double : consolider ses acquis en approfondissant les trois premières phases et enrichir ses perceptions grâce à l’acquisition d’un nouvel outil d’exploration intuitive : la phase 4.

Les trois premières phases vues dans le niveau 1 permettent au travers de techniques variées, l’exploration sensorielle d’un lieu. L’objectif étant de décrire celui-ci dans ses aspects physiques : couleurs, sons, odeurs, goût, toucher, formes, mouvements…

Dans cette formation de niveau 2, l’intuition monte en puissance : la phase 4 va contribuer à produire des informations relatives à la nature du lieu, son activité s’il y en a une. On passe donc à des notions plus conceptuelles, plus complexes que celles apportées dans les phases précédentes.

En plus d’amplifier le processus intuitif, le niveau 2 permet de trier plus rapidement et plus efficacement les perceptions selon leur nature et ainsi de distinguer l’information intuitive, de l’information émotionnelle, ou encore de celles résultant de l’intellect.

L’outil de la phase 4 est donc structuré de manière à faciliter le flux intuitif tout en simplifiant le décodage de toutes les informations qu’elles que soient leur nature.

Cliquez sur la photo pour l’agrandir

Ici deux stagiaires, travaillant en binôme sur un lieu inconnu. Un intuitif qui a pour intention de décrire le lieu et un moniteur qui supervise sans influencer ou orienter l’intuitif. L’intuitif démarre sa session par une étape de recentrage indispensable pour se mettre en disponibilité : il pose sur papier son environnement extérieur (la date, le lieu ou il se situe, l’heure à laquelle il débute sa session intuitive, avec quel moniteur il est…) et son environnement intérieur : ce qui a trait à lui-même : nom, prénom, mais aussi les causes éventuelles de perturbation qui pourraient parasiter sa perception : douleurs physiques, stress, doutes, toute pensée qui lui vient en amont. Cela revient à vider son esprit pour se donner ainsi les conditions optimales pour être conscient à tout instant de chaque ressenti, pensée, image, information qu’il percevra.

Cliquez sur la photo pour l’agrandir

L’intuitif, en pleine phase 2 décrit ici la cible, chaque information sensorielle est écrite au centre de la page, de manière chronologique. En interrogeant ses 5 sens il obtient des informations physiques sur le lieu. Chaque information contribue à élargir l’ouverture intuitive. Les perceptions se font plus fines, précises, en fin de phase 2 l’intuitif perçoit des informations relatives aux formes et au mouvement. Ces informations introduisent la phase suivante relative au dessin.

Le moniteur quant à lui soutient en silence et parfois intervient pour aider à relancer l’intuitif sur le processus de questionnement.

Cliquez sur la photo pour l’agrandir

A gauche : exemple de croquis intuitif de phase 3. Il est question ici de décrire principalement en produisant des croquis spontanés, c’est à dire dessiner ce que l’on perçoit. Le but étant de représenter dans l’espace tout ou partie de ce qui est perçu. On axera le travail sur la recherche de formes, de dimensions et de mouvement. Le dessin est prioritaire dans cette phase.

A droite : la cible qui est révélée au stagiaire une fois sa session terminée. Elle est cachée sous enveloppe durant tout le temps du travail intuitif.

Cliquez sur la photo pour l’agrandir

Autre exemple de croquis spontané. Les dessins peuvent être complets ou partiels. On multiplie les points de vue : « vue du haut » pour le premier croquis. On utilise également différentes techniques pour préciser la disposition spatiale de la cible. La stagiaire a ici utilisé une technique dite de la « main géante », technique permettant de déterminer le profil de la cible, son gabarit.

Cliquez sur la photo pour l’agrandir

Dès lors que les croquis de phase 3 sont suffisamment avancés, le passage en phase 4 peut se faire.

Celle-ci pousse la stratégie d’exploration afin d’augmenter la quantité et la qualité des informations. Le tri des informations se fait de manière plus structurée que précédemment, à l’aide d’une classification préétablie. Ce cadre en colonnes (voir exemple ci-dessus) permet de gagner en rapidité et simplicité dans le décodage. Dès lors, le terrain est dégagé pour aller chercher des éléments de réponse relatifs à la nature du lieu, à son activité et aux personnes qui évoluent éventuellement sur ces lieux. Le travail d’afflux et de gestion des informations s’en trouve facilité et l’intuitif est davantage guidé dans sa démarche de recherche.

Cliquez sur la photo pour l’agrandir

On termine par une synthèse générale reprenant les informations principales et que l’on considère comme valides, collectées tout au long des 4 phases. Ce Résumé est ensuite confronté à la cible et aux informations afférentes. Lieu que l’intuitif découvre après avoir clôturé sa session en ouvrant son enveloppe….Un moment très attendu !


Pour en savoir + :
– Consulter des exemples de sessions pratiques réalisées en formation Niveau 2.
– Pour voir le programme détaillé, les prochaines dates et les modalités de la formation « Développez votre intuition, Niveau 2 ».
– Pour voir le programme détaillé, les prochaines dates et les modalités de la formation « Développez votre intuition, Niveau 1 ».


Laisser un commentaire

Simple Share Buttons