Nous serons 500 personnes à la Journée de l’Intuition du 25 mars 2017 ! Il reste quelques places pour les ateliers du 26 mars... Réservez votre place

Les dix clés qui favorisent l’intuition

1 – Croyez en votre intuition

Car elle existe. C’est le préalable nécessaire. Dans notre société, nous avons pris l’habitude de surévaluer l’importance du raisonnement et de la logique, au détriment de l’intuition. « L’esprit intuitif est un don sacré et l’esprit rationnel son fidèle serviteur. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don » disait Albert Einstein. La confiance qu’on a en sa propre intuition est le terreau qui la fait grandir. Remémorez-vous vos moments intuitifs, cultivez un jardin secret de l’intuition.

2 – Méditez

Méditer favorise l'intuition« La clairvoyance, c’est l’état naturel de l’esprit au repos » disait un maître tibétain. Le calme intérieur favorise la survenue de l’intuition. Tout simplement parce que les pensées et les émotions sont autant de filtres qui nous empêchent d’entendre ce que notre intuition a à dire. En nous centrant, nous devenons plus réceptifs à notre intuition. Pour ceux qui ne veulent pas se lancer dans de grandes entreprises de méditation, il existe des formes courtes et efficaces. La cohérence cardiaque, basée sur la respiration, propose une formule de trois fois cinq minutes par jour, à raison de six inspirations et 6 expirations par minutes. Selon David O’Hare, médecin expert de la technique, cette pratique est suffisante pour vous permettre d’accroître significativement votre intuition.

3 – Bougez votre corps

C’est dans le mouvement que naît la perception, et c’est dans la perception que naît l’intuition. Une récente étude fait état des bienfaits de la marche à pied, même de faible intensité, sur la créativité. Avant d’écrire chacun de ses romans, Georges Simenon s’offrait une grande ballade de cinq heures dans la campagne, pour ne citer que cet exemple. Les bonnes idées arrivent plus facilement lorsqu’on bouge son corps. Un bon mouvement peut être de préférer tant que possible la marche à pied à la voiture ou aux transports en commun.

4 – Soyez dans le moment présent

Ne perdez pas une occasion de retourner au présent, cette terre hospitalière. Si vous faîtes la vaisselle, prêtez attention aux multiples bruits, à la fraîcheur de l’eau sur vos mains. Savourez un bon repas, dans le silence, laissant les saveurs exploser sur votre palais. Lorsque vous marchez, soyez attentifs à la marche elle-même. Tous ces moments où vous rentrez en contact avec votre être profond sont aussi des moments d’intuition potentiels. En échappant à nos cogitations sur le passé ou le futur, nous esquivons la dimension du raisonnement pour laisser parler d’autres parties de nous-mêmes.
Soyez dans le moment présent

5 – Ecoutez votre corps

Bien souvent, nous ne tenons pas compte de nos émotions corporelles. Or, le corps est une véritable antenne qui capte par avance la teneur des situations à venir. Bien des organes ont été testés, dont on a montré qu’ils réagissaient par précognition : le cœur, la peau, la pupille des yeux etc… Le corps est l’interface, le récepteur de l’information en même temps qu’il exprime ce que votre intellect ne peut discerner. A cet égard, les Anglo-Saxons parlent de « gut feeling », littéralement « sensation des tripes », pour désigner l’intuition. Mettez-vous à l’écoute de vos émotions corporelles. Même les plus ténues peuvent avoir quelque chose à vous dire sur la personne qui est en face de vous, ou sur ce dîner auquel vous vous rendez la mort dans l’âme, alors que vous êtes censé bien vous y amusez.

6 – Utilisez vos sens

Musique forte, nourriture lourde, café bu sans modération, nos sens sont bien souvent saturés. On a tendance à oublier que l’œil peut repérer des millions de nuances, et la narine des milliers de fragrances. En cela, nos sens sont un des principaux vecteurs d’informations pour notre corps. C’est vrai aussi de l’intuition. Nous pouvons sentir, voir, entendre, une chose éloignée de nous dans le temps ou dans l’espace. Mais pour cela, il faut savoir faire silence et tendre l’oreille vers l’intérieur de soi. Pratiquez la détox sensorielle, offrez-vous de vrais pauses, des moments de calme et de tranquillité, promenez-vous dans la nature, jouissez de tous vos sens.

7 – Sortez des sentiers battus

Sortez des sentiers battusEcoutez votre intuition, cela peut vous conduire à prendre des décisions que peu de gens comprendront, qui sembleront de prime abord étranges. Cela vous forcera à sortir des sentiers battus pour expérimenter votre propre voie. Il ne faut pas avoir peur de déplaire. Il y a un juste équilibre à trouver entre le fait de suivre son intuition et les obligations sociales. « Dès que vous vous débarrassez de l’idée que vous devez plaire aux autres avant de vous plaire à vous-mêmes, vous commencez alors à vous fier à votre instinct » disait l’actrice américaine Raquel Welch.

8 – Intuitez sans cesse

Ne perdez pas une occasion. Bien des circonstances de votre vie sont des opportunités d’entraîner votre intuition. Le téléphone sonne. Est-ce un homme ou une femme qui appelle ? Vous devez vous garer. Pour peu que vous ayez visualisé la situation avant, vous pouvez comparer ce que vous vivez avec ce que vous aviez imaginé vivre. Le courrier est arrivé. Est-ce une facture ou la lettre d’un ami qui vous attend dans la boîte à lettre ? Vous devez aller d’un lieu à un autre : Pouvez- vous sentir quelle va être l’ambiance dans l’endroit où vous vous rendez ?

9 – Soyez honnête avec vous-mêmes

Vous êtes le juge ultime de vos expériences. Grâce au regard objectif que vous portez sur elles, vous allez pouvoir progresser. Pour repérer ce qui est intuitif et ce qui ne l’est pas, soyez attentif à la fois à votre état intérieur et à l’environnement. Si vous tenez un journal de l’intuition, privilégiez les faits : quelle était la situation ? Qu’est-ce que vous avez ressenti physiquement ? Quelle décision avez-vous pris ? Que s’est-il passé ensuite ? Efforcez-vous de toujours faire la différence entre les faits et leur interprétation, basée sur des désirs et des émotions qui peuvent être trompeurs.

10 – Amusez-vous

L’être humain se développe en jouant. C’est vrai aussi de l’intuition, brèche dans la logique et le raisonnement. Il existe toute sorte de jeux que vous pouvez pratiquez pour entraîner votre intuition. Par exemple, sans regarder, déposez quatre cartes devant vous, face cachée. Frottez-vous les mains puis laissez en une flotter au-dessus des cartes. Laquelle est rouge, laquelle est noire ? Autre jeu, debout, les mains derrière le dos, paumes ouvertes, demandez à un ami de mettre du sel dans l’une et du sucre dans l’autre, sans vous dire dans quelle main se trouve chaque ingrédient. Essayez de les distinguer. Certaines personnes goûtent intuitivement la différence !
Amusez-vous pour favoriser l'intuition

Crédit Photo : 123RF – pedrovieira68, bowie15, ammit, tamara1k, mopic


La Journée de l’Intuition – 25/26 mars 2017

Le samedi propose 10 conférences éclairantes sur le sujet, variant connaissances, jeux, spectacle et méditation. Le dimanche est consacré aux ateliers applicatifs ! Les deux journées sont indépendantes.

Intervenants de l’édition 2017 : Laurent Gounelle, Marie Lise Labonté, Leina Sato, Arnaud Riou, Indira Melloul, Alexis Tournier, Yves Hubert, Virginie Gomez, Marie-Estelle Couval, Alexis Champion.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site dédié à cet événement


1 commentaire

  1. MARGUERITTE JEAN MARIE-Répondre
    04/07/2014 à 21 h 04 min

    Je vis comme cela à présent
    oui en effet c’est vraiment bon
    de progresser sans cesse
    et de développer constamment toutes nos facultés… ~*
    Merci pour ce partage.

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons